mercredi 9 mai 2018

[Les Chroniques de MacKayla Lane] Fièvre rouge - Karen Marie Moning




RÉSUMÉ 

Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver.






MON AVIS

Dans ce deuxième tome, on retourne auprès de Mac et son univers passablement mis à sac par sa découverte de peuples Faë qui commence à circuler librement dans notre monde. On suit toujours une jeune femme forte et déterminée à trouver des indices sur "l'enquête" que menait sa sœur, tout en essayant d'en découvrir le plus possible sur ce nouvel univers meurtrier qui ne lui facilite pas la tâche.

A ses côtés, fidèle au poste mais toujours aussi mystérieux et ne répondant pas aux questions de Mac, Jericho Barrons évolue dans cet univers comme un poisson dans l'eau et semble détenir un nombre incalculable de réponses aux questions que peut se poser Mac, ou encore le lecteur.

J'ai eu un peu de mal à me lancer dans ce deuxième volume. Un peu de temps a passé entre ma lecture du 1er volume et le ce 2ème opus, ce qui fait que l'immersion a été un peu compliqué. En plus de ça, il y a beaucoup de rappels et de redites qui alourdissent ce début de roman, coupant le rythme.

Mais ensuite, on enchaîne aventures sur aventures, actions sur actions, découvertes sur découvertes mais surtout nouveau mystère sur nouveau mystère. Il n'y a pas de doute là-dessus, les Chroniques de MacKayla Lana dépotent ! On ne s'ennuie pas un instant.

J'ai appris à aimer tous les personnages même les pires, et surtout Jericho Barrons avec lequel j'avais eu du mal dans le premier tome, car trop arrogant, sûr de lui et cachotier. Difficile à cerner, j'ai eu tellement hâte d'en savoir plus sur son histoire, ses capacités et globalement... tous ses secrets.
Mac évolue et s'adapte pour survivre, bien loin de la MacKayla Lane rose bonbon débarquant de sa Géorgie profonde dans le premier tome.

Son duo avec Mac fonctionne très bien et on redemande de leurs échanges corsés, piquants parfois stratégiques. Ils sont sarcastiques, ironiques et c'est bien délectable.

Et on fait aussi la rencontre de Dani Megan O'Malley, qui on le sait déjà, va certainement prendre une place de plus en plus importante, du fait de ses talents de Sidhe-seer.

L'univers que déploie Karen Marie Moning est riche, très riche, rien n'est laissé au hasard et c'est plaisant de se lancer dans la lecture d'un monde tellement riche qu'on en apprend un peu plus à chaque page tournée. On pourrait croire qu'il faudrait toute une vie pour découvrir à fond cette mythologie.

Une véritable découverte que je recommande à tous les amoureux d'Urban Fantasy ! :) 


Le ↗ : Des personnages qui dépotent et une mythologie riche

Le  : Trop de rappels du tome précédent



MA NOTE


Dans la même série
[Les Chroniques de MacKayla Lane] - Fiève noire 
[Les Chroniques de MacKayla Lane] - Fièvre rouge
[Les Chroniques de MacKayla Lane] - Fièvre Faë
[Les Chroniques de MacKayla Lane] - Fièvre Fatale
[Les Chroniques de MacKayla Lane] - Fièvre d'ombres
[Les Chroniques de MacKayla Lane] Barronfever (VO) (HS)
[Les Chroniques de Dani Mega O'Malley] - Iced
[Les Chroniques de Dani Mega O'Malley] - Burned
[Les Chroniques de Dani Mega O'Malley] - Fièvre née
[Les Chroniques de Dani Mega O'Malley] - Feversong (VO)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire